Rochejean – Grange Authier

Rochejean (25) – 20 août 2020 * 9 km – Dénivelé positif : 240 m* Météo : 24° – Soleil /

. Randonnées du mois d’août : Nbre : 13 / 143 km / Dénivelé positif : 6 020 m
. Total année : Nbre : 42 / 667,5 km / Dénivelé positif : 21 050 m



  • Vers Métabief

Le soleil est là, aujourd’hui encore. Il fait une fraîcheur agréable à l’ombre des arbres de notre pré à vaches.

Aujourd’hui, nous quittons Mignovillard pour aller dans le secteur de Métabief. Ce n’est pas très loin, quelques dizaines de kilomètres seulement. J’ai repéré, sur la carte, un endroit qui devrait être pas mal pour se poser.

La route est un peu pénible car il y a de la circulation et en plus, une déviation à la sortie de Mouthe va nous rallonger le trajet.

Dans Rochejean, une petite route grimpe dans la montagne. L’endroit que j’ai repéré s’appelle Le Petit Chaumois. Une aire de pique-nique y est indiquée.

Une fois sur place, on peut voir que le coin est agréable, sauf qu’il n’y a pas d’endroit plat pour s’arrêter… donc, on va voir ailleurs…

Pas très loin de là, une petite route conduit à un chalet isolé et s’arrête. Un cul de sac, c’est ce qu’il nous faut.

Le coin n’est pas mal en effet, sauf que, encore une fois, le chalet est une cabane de chasseurs…

Je trouve un coin plat à une centaine de mètres du chalet. Ça sera parfait.

  • Petite randonnée du soir

Il est temps de manger un peu avant de partir se dégourdir les jambes. Il est déjà 17h15 et on n’ira pas très loin aujourd’hui. L’avantage, c’est qu’à cette heure, il fait moins chaud.

Direction les Granges Raguin. Il y a une boutique de location de VTT et trottinettes électriques, donc, il doit y avoir du monde sur les chemins et il faudra faire attention.

Après les granges, on attaque une petite montée en suivant le GR . Un peu avant d’arriver au Haut Soulier, on tombe nez à nez avec des promeneurs et 2 chiens, un berger suisse et un malinois. Le berger suisse fonce vers Bella, qui le remet à sa place. Pas touche ! Le malinois y va plus doucement et ça passe bien avec Bella, qui fait la belle…

Nous continuons notre chemin et quittons le GR pour suivre un sentier qui descend le long de la Combe du Puits. Il devrait y avoir moins de monde par là.

  • Entrée illégale en Suisse

En effet, il n’y a personne. Le sentier se perd dans une pâture occupée par des vaches et nous longeons le fond de la combe jusqu’au bout des prés. De l’autre côté des barbelés qu’il faut escalader, un vague chemin à moitié recouvert de broussailles épaisses s’enfonce dans le bois. Il devient assez vite impraticable, et en regardant sur la carte, je constate que nous nous sommes fourvoyés en Suisse… Demi-tour !

Des anciennes traces d’un engin forestier montre la direction à suivre. Il faut grimper le versant de la combe, bien pentu et broussailleux avant de déboucher à nouveau dans un pré, sans vaches.

  • Sur la route des Granges Raguin

Petit arrêt pour souffler un peu après cette dure grimpette et boire un coup. Nous rejoignons, peu après la petite route qui passe devant la Grange Authier. Nous resterons plusieurs kilomètres dessus, mais ce n’est pas grave car il ne devrait y avoir aucune circulation. Erreur ! Cette route minuscule conduit à une auberge, et elle doit être réputée si on se fie au nombre de voitures qui circulent dessus, surtout que c’est l’heure du dîner…

On passe près du Chalet Brûlé, qui n’a rien de brûlé, puis à proximité de la Boivine.

Un peu avant de rejoindre les Granges Raguin, nous montons un chemin qui va nous faire passer à la Besaine, ancienne ferme qui semble inhabitée. Il nous reste à prendre un petit bout de la « route à Cyrille » pour retrouver le Kyros.

Petite balade d’à peine 9 km pour 240 m de dénivelé. Il est bientôt 20 heures, et Bella attend le repas du soir avec impatience : pâtes au gruyère et knacks, suivies obligatoirement par 2 madeleines… de Commercy, uniquement… Des croquettes peut être ? Bof…

Marc Gapp

Pratique la spéléologie depuis l'âge de 14 ans. Passionné par la nature et l'aventure. Spécialiste du canyon de la Bendola descendu la première fois en 1989.