Foncine le Haut – Bois Greffier

Châtelblanc (25) – 9 août 2020 * 15 km – Dénivelé positif : 300m* Météo : 25° – Soleil/

. Randonnées du mois d’août : Nbre : 4 / 45.5 km / Dénivelé positif : 1 730 m
. Total année : Nbre : 33 / 570 km / Dénivelé positif : 16 760 m


Aujourd’hui, randonnée pas très loin de Chaux-Neuve. Après Châtelblanc, nous montons le bois de Noiremont pour nous garer au bord de la petite route, après le croisement avec la piste qui se rend aux Enguenelles.

Nous mangeons une bricole avant de démarrer la rando. Il est 13 heures 15, et comme hier, le ciel est bleu et il fait bien chaud. La forêt donne heureusement un tout petit peu de fraîcheur, pour l’instant.

  • le Pré d’Haut

Nous continuons à suivre la route, qui est également le GR5, jusqu’au croisement avec la piste qui grimpe jusqu’au Pré d’Haut. Un petit détour pour aller voir ce coin. Peut-être un bel endroit pour y passer la nuit. On verra.

Avant d’arriver en haut, Bella se jette dans un gros abreuvoir pour se refroidir et boire un coup en même temps.

Le Pré d’haut est un beau coin mais pas la peine de vouloir essayer d’y monter avec le fourgon car la piste est plutôt chaotique. Un refuge, qui semble assez vaste, est situé en haut, en lisière du bois.

Nous redescendons pour rejoindre le GR5 et le quittons aussitôt pour emprunter un sentier au bord duquel est indiquée une « baume », donc une entrée de cavité. En fait de cavité, ce n’est qu’un petit effondrement avec paroi rocheuse créé par un sous-tirage. Rien de vraiment intéressant.

Peu après, le sentier se transforme en une piste qui semble nouvellement aménagée. C’est extrêmement désagréable de marcher sur les cailloux concassés. Espérons que ça ne durera pas longtemps.

  • la combe des Cives

Après environ 1 km, nous arrivons au Carrefour Bouveret. On va retrouver un chemin plus agréable qui va longer la Combe des Cives.

En arrivant à hauteur de « Chez Buffard« , Bella « s’accroche » avec un fox terrier qui voulait visiblement en découdre. Ça n’a pas duré très longtemps car Bella l’a retourné comme une crêpe, et l’autre chien n’a pas insisté… Pas de bobo heureusement.

Nous remontons après cela dans la forêt pour prendre plusieurs pistes qui vous nous faire arriver à la Beurrière. Quelle chance, un bel abreuvoir circulaire n’attendait que Bella et elle ne se prive pas pour se « jeter » dedans. L’eau n’est pas fraîche, ni très limpide, mais ça fera quand même l’affaire.

Il fait vraiment très chaud. Il n’y a plus d’ombre puisque nous avançons en longeant les prés. Après Nondance le Haut nous retrouvons un peu d’ombre, par moments seulement.

  • retour sur le GR5

Au Grand Tartet, il faut emprunter le chemin de droite qui est une piste. Nous avons retrouvé le GR5 et nous le remonterons jusque « Chez l’Officier », au carrefour avec la piste qui va au Pré d’Haut où nous sommes montés au début de la rando.

Il restera 1,5 km environ avant de retrouver le Kyros.

Repos et thé vert à la menthe en attendant de préparer le repas du soir.

Un peu difficile cette randonnée. Pas à cause du dénivelé, mais il a fait vraiment très chaud et ce n’est pas vraiment agréable de se sentir écrasé par la chaleur.

Nous passerons la nuit ici, faute de mieux (46.6521N 6.1122E).

Marc Gapp

Pratique la spéléologie depuis l'âge de 14 ans. Passionné par la nature et l'aventure. Spécialiste du canyon de la Bendola descendu la première fois en 1989.